Nos quartiers palois, rencontre avec le pharmacien Christophe Poueymidou.

Rencontre avec le pharmacien Christophe Poueymidou,
51, rue Carnot.

Il y a quelques semaines, Christophe Poueymidou m’a alerté par courrier en exprimant son « profond mécontentement quant à la gestion humaine et matérielle des travaux BHNS » rue Carnot. Ce jour, en fin de matinée, j’ai échangé avec lui puis j’ai contacté la médiatrice chargée, au syndicat mixte, d’accompagner les commerçants dans cette phase des travaux.

Deux observations.

1. Comme j’ai pu l’observer dans d’autres quartiers de la ville lors de mes déplacements, Monsieur Poueymidou fait le récit d’une absence complète d’informations en amont des travaux et lors des travaux. Je retiens une phrase : « Il faut faire passer le bus, le reste, c’est pas leur problème ». Comme d’autres paloises et palois, confrontés à des difficultés et à l’absence de prise en considération par la municipalité, ce pharmacien a donc développé une belle expertise citoyenne, allant jusqu’à aller chercher les textes officiels sur internet.

2. Il attire mon attention sur l’absence de place de stationnement pour personnes à mobilité réduite. En effet, en l’accompagnant sur la voirie, je constate cette réalité.

Proposition : il faudra impérativement intégrer cette dimension dans le réaménagement de la place de Foirail, au plus près de la rue Carnot.

Suite à d’autres échanges, j’ai décidé, avec les camarades qui m’accompagnent, de consacrer une prochaine étape de « Nos quartiers palois » à l’ensemble de la rue Carnot. Rendez-vous le 2 novembre, entre 17 et 19H.

Après cette rencontre, déjeuner au Foirail, chez Laurette. Une institution paloise. Toujours aussi sympa et authentique. J’aime ces lieux. C’est aussi cela l’identité de notre ville.

Demain, seconde étape hebdomadaire « Nos quartiers palois », j’ai un rendez-vous avec des acteurs culturels qui veulent une politique municipale plus respectueuse de nos artistes et créateurs locaux. Ici aussi, nous avons des imaginaires et des talents qui peuvent « mener le monde »…

About Author

Connect with Me:

Leave a Reply