Le Macronisme n’est donc pas le grand renouvellement de la vie politique tel qu’annoncé.

Je n’ai jamais aimé la chasse à courre. L’acharnement politique visant F.Bayrou me semble suspect.

En démissionnant de sa responsabilité ministérielle, le garde des Sceaux pourra organiser sa défense et retrouver toute sa liberté d’expression.

Depuis l’Elysée, Emmanuel Macron décide de tout, notamment d’attribuer la présidence du groupe « La République en Marche » à Richard Ferrand, visé par une enquête préliminaire sur des opérations immobilières. Le Macronisme n’est donc pas le grand renouvellement de la vie politique tel qu’annoncé. Et ce n’est que le début..

Si Jupiter veut vraiment un ciel dégagé, qu’il commence par faire la lumière sur les 13 millions de dons qui ont financé sa campagne présidentielle . Jamais une telle levée de fonds, pour un montant aussi élevé et en une période aussi courte, n’a été réalisée auparavant.

Je retrouverai le maire de Pau la semaine prochaine pour le conseil communautaire et le conseil municipal. Je ferai mon travail d’élu d’opposition. La bataille politique est parfois vive et il nous arrive de ne pas nous ménager.

Les valeurs de F.Bayrou n’ont jamais été celles des forces de l’ argent. C’est peut-être aussi cela le problème pour le nouveau pouvoir.

Sa principale richesse restera toujours la fréquentation des livres. Lui qui aime Kipling et Le Livre de la Jungle peut aujourd’hui relire ceci :  » la vie n’est qu’un fichu tourbillon »…

About Author

Connect with Me:

Laissez un commentaire