Comment demander efforts et sacrifices au pays avec une telle dette ?

Pour François Fillon, tout est légal . Il ne remboursera rien. Pour plus de 3600 euros nets, sa femme, Pénélope, n’était pas son « assistante » mais sa « collaboratrice ». Elle assurait « des tâches modestes ». Ouf, le pays respire. Tout va pour le mieux.

Sur le plan moral, il admet une « erreur » mais refuse de rembourser. Bref, semblant toujours ne pas comprendre la nausée provoquée par cette nouvelle affaire politico-financière, il se comporte comme si tout cela n’était qu’un simple accroc, qu’une malheureuse erreur de conduite.

Mais aujourd’hui, le bolide Fillon du lendemain de la primaire est victime d’une grosse avarie technique .

Comment demander efforts et sacrifices au pays avec une telle dette ?

About Author

Connect with Me:

Laissez un commentaire