1 er mai à Pau.

1 er mai à Pau. La présence traditionnelle du point de rencontre du PCF, avec cette année de nombreux jeunes. Plus de 700 tracts distribués, des échanges sur la situation politique et plus un seul brin de muguet. Une responsable de la LDH me montre son affiche qui appelle à faire barrage au FN. « Archives 2002, Olivier! »

Des témoignages très forts, parfois douloureux dans ce Béarn où la mémoire des Républicains espagnols reste très forte, sur la nécessité d’être clair sur notre combativité face à l’extrême-droite. Aucune illusion sur Macron. Il nous trouvera face à lui dès le début du prochain quinquennat. Le bulletin Macron n’est pas un vote d’adhésion à son projet, c’est un vote pour mettre la candidate du FN le plus bas possible. Un Fn à plus de 40%, cela aurait de graves conséquences pour notre pays. Ce matin, j’ai ressenti beaucoup de responsabilité, de l’unité. Cela va compter pour la suite.

Ne pas aller voter, ou voter blanc, c’est, au pire, prendre le risque d’une élection de Marine Le Pen, ou lui permettre d’obtenir un score très élevé. C’est aussi cela sa « banalisation », lui laisser franchir un nouveau palier, élection après élection, ne pas stopper cette mécanique infernale. Il faut en discuter toute la semaine prochaine avec les personnes qui s’interrogent. Ne surtout pas le faire sur le mode  » leçon de morale ». Écouter, échanger et proposer, à partir du magnifique score de Jean-Luc Mélenchon, des perspectives de luttes et de rassemblement, l’objectif d’une nouvelle majorité parlementaire pour battre Macron dès juin. C’est une politique progressiste, pour l’égalité réelle, la fraternité rétablie partout, qui permettra de réduire l’influence électorale et idéologique de l’extrême-droite.

Pour les législatives, les choses peuvent encore évoluer dans un sens positif si nous réussissons à faire converger les électorats de Jean-Luc Mélenchon, de Benoit Hamon, des écologistes – comme ici à Pau – de toutes les sensibilités d’une gauche combative. Les échanges de ce matin, avec des personnes voulant intégrées l’équipe de campagne, me conforte dans cette résolution : faire grandir le rassemblement.

About Author

Connect with Me:

Laissez un commentaire